Nos candidat·e·s

Emmanuelle Pierre-Marie et Nicolas Rouveau. Crédit photo: Eric Coquelin.

Chères habitantes et chers habitants du 12e,

En vue des élections municipales des 15 et 22 mars 2020, je suis candidate EELV à la mairie de notre arrondissement. Je mènerai campagne accompagnée de Nicolas Rouveau, convaincu.e.s que Paris doit répondre aux urgences climatiques, sociales et démocratiques. C’est pourquoi nous porterons le projet d’une équipe d’écologistes du quotidien. 

Docteure en sociologie, âgée de 48 ans, je suis maman de trois enfants et grand-mère. Depuis 2014, je suis également élue en charge de l’égalité femme/homme et des luttes contre les discriminations pour le 12e arrondissement. Active et habituée à défendre des projets écologistes et féministes, je me suis logiquement engagée dans la création d’un supermarché coopératif, les 400Coop. 

Nicolas Rouveau, qui se présente à mes côtés, est un pharmacien investi dans la recherche contre le VIH-SIDA. Ce militant associatif âgé de 31 ans a démontré son attachement à la démocratie locale en s’investissant dans le conseil de quartier Nation-Picpus où il veille notamment à la prise en compte de la jeunesse dans l’ensemble des débats et projets. 

Ensemble, transformons Paris pour en faire une ville qui s’adapte aux défis d’aujourd’hui et de demain. Afin de répondre aux questions de santé publique, d’inégalités sociales, de dérèglement climatique, il nous faut de nouveaux lieux végétalisés où se ressourcer. Pour une ville respirable et praticable, nous rendrons l’espace aux piétons et aux cyclistes, où nos enfants pourront se balader et jouer en toute sécurité.

Notre équipe s’engagera pour remettre la démocratie au coeur de notre arrondissement, en sollicitant votre imagination et en vous impliquant à chaque étape de nos politiques. Les élu.e.s écologistes ont toujours défendu avec constance, cohérence et compétence des projets qui font de notre ville un territoire responsable. Nous porterons ces idées indispensables au sein de la ville mais aussi à l’échelle de la Métropole du Grand Paris.

Avec vous aux municipales en 2020, faisons gagner l’écologie pour le 12e arrondissement ! Rejoignez-nous ! 

Emmanuelle Pierre-Marie

Tête de liste

Emmanuelle Pierre-Marie
Écologiste du quotidien engagée depuis toujours et fervente féministe, Emmanuelle Pierre Marie est entrée en politique lors de l’élection présidentielle de 2012, en réaction au sort qui a été réservé à Eva Joly, parce que femme, écologiste, vieille, intelligente, étrangère s’exprimant avec un accent et osant s’attaquer aux lobbys. Titulaire d’un doctorat en sociologie, cette maman de trois enfants, grand-mère d’une petite londonienne de 20 mois a d’abord enseigné avant de devenir experte sociologue. Elle mène des études sur les invisibles des villes : les sans-abri, les grands précaires, les personnes en situation de handicap, les malades. (en savoir plus)

Deuxième de liste

Nicolas Rouveau
Nicolas a grandi près du bois de Vincennes, poumon vert auquel il est très attaché, et vit dans le 12ème arrondissement avec son compagnon. Dès le début de ses études universitaires, Nicolas fait le constat de la précarité dramatique que subissent de nombreux.ses étudiant.es, et s’engage pour plus d’entraide et de solidarité. (en savoir plus)

Alice Coffin
Ancienne écolière de la rue Charles Baudelaire et la rue de Bercy, Alice Coffin connait le 12ème arrondissement depuis 1978, année de sa naissance. Elle a fait ses premières réunions féministes, il y a vingt ans, à la Maison des femmes, rue de Charenton. Elle est, depuis, devenue une figure centrale et médiatique des luttes féministes et LGBT en France comme à l’international. Elle est journaliste, syndicaliste, milite avec le collectif La Barbe, et a cofondé l’Association des journalistes LGBTI et la Conférence Européenne Lesbienne. Elle s’est engagée tout particulièrement pour le mariage pour tous et la PMA. Elle enseigne le journalisme à l’Institut Catholique de Paris et à La Sorbonne.  (en savoir plus)

Christophe Teisseire
Cheminot à la SNCF et père de deux enfants, Christophe Teisseire a découvert le 12ème
arrondissement au travers de différents postes autour de la gare de Lyon, et a fini par s’y installer avec sa petite famille. Si Christophe commence à militer très jeune pour une association environnementale à Nanterre, son engagement prend très vite un tour politique : il rejoint les Verts en 2007. Élu en 2014 au conseil d’arrondissement dans le groupe écolo, c’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’il choisit de prendre en charge la délégation de l’environnement et du développement durable. C’est sans relâche qu’il s’attache alors à mettre en place dans l’arrondissement les politiques environnementales initiées par les écolos à la mairie centrale autour du Plan Climat-Air-Énergie. (en savoir plus)

Manon Havet
Originaire de Lille, Manon a fait de Paris sa ville de coeur. Venue vivre à Paris pour ses études supérieures, cette parisienne d’adoption se passionne pour la philosophie politique et l’éthique environnementale. L’agrégation de philosophie en poche, Manon choisit d’enseigner dans le secondaire, ce qu’elle fera pendant huit ans auprès de différents publics. Professeur enthousiaste pour transmettre le goût de la réflexion, elle prône aussi certaines valeurs :
«Permettre l’égalité dans l’accès à une éducation de qualité fait parti des valeurs à défendre ». (en savoir plus)

Damien Piquemal
Originaire de Clermont-Ferrand, Damien vit dans le 12ème arrondissement depuis 9 ans. Il est chargé de production dans l’audiovisuel public. En 2008, le Festival International du Film d’Environnement lui a ouvert les yeux sur la fragilité du monde, et lui a donné envie d’agir à son échelle. Il s’est alors engagé en tant que Conseiller de quartier dans le quartier de Bercy où il réside, ce qui lui a permis entre autres de soutenir fermement un projet visant à sécuriser les chemins de l’école. (en savoir plus)

Maïlys Derenemesnil
Originaire de Normandie cette parisienne d’adoption s’est très tôt engagée pour la cause environnementale et féministe. Après une prépa Lettres (khâgne, hypokhâgne) au Lycée Fénelon, un passage au Conservatoire d’Art Dramatique du Xème, des recherches en philologie grecque et sur le genre à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), elle a enseigné les Lettres Modernes avant de devenir cheffe d’un service de responsabilité sociétale et développement durable à l'Université Paris Nanterre. (en savoir plus)

Marc Ganilsy
Citoyen engagé du 12ème qu’il habite depuis 20 ans, Marc Ganilsy a œuvré avec énergie pour donner naissance à de nombreux projets culturels et urbains, notamment en 2004 lorsqu’il cofonde l'Atelier en commun à Aligre devenu l’Établissement Culturel et Solidaire 100ECS. C’est grâce à sa détermination aux côtés du bailleur social Paris Habitat qu’il a contribué à l’implantation temporaire de collectifs d'artistes dans la Caserne de Reuilly, tels que le Jardin d'Alice et la Gare XP, et ce jusqu'au « 1er coup de pioche ». (en savoir plus)

Evelyne Renault-Tessier
Evelyne Renault-Tessier habite dans le 12ème arrondissement depuis plus de 22 ans. Médecin spécialiste hospitalier, elle a pu constater dans sa pratique les méfaits de la pollution de l’air (asthmes chez les enfants, décès prématurés), et de nos modes de vie (« malbouffe », alimentation trop carnée, manque d’activité physique..). Elle souhaite maintenant s’engager politiquement pour pouvoir traiter les problèmes à leur source. D’après elle, c’est au niveau de la municipalité que les leviers d’action existent. (en savoir plus)

Lucas Surel
Habitant avec sa famille à une dizaine de minutes du Lac Daumesnil et de la coulée verte, Lucas Surel fréquente le douzième depuis toujours ou presque. Ses études et ses convictions écologistes l’ont amené à intégrer très tôt le monde des politiques publiques : il a notamment travaillé au Parlement européen puis au Parlement français sur des sujets très variés, liés au développement durable, à l’économie et au secteur financier, ou encore au réchauffement climatique ; avant de se consacrer à l’étude et à la prise en charge de questions de santé publique, d’abord à la mairie de Paris et aujourd’hui en tant que consultant dans un cabinet de conseil spécialisé. (en savoir plus)

Nicolas Tubert
Arrivé à Paris en octobre 2007 et sans possibilités de se loger, Nicolas découvre le collectif Jeudi Noir et la désobéissance civile. Il vivra en squat pendant presque 4 ans et n’aura depuis de cesse de militer pour l’accès au logement des plus précaires. Sans diplôme universitaire (ce qui est un petit regret) Nicolas a travaillé toute sa vie : dans la restauration, dans le commerce, en usine… Parisien depuis 12 ans, il travaille comme régisseur sur de nombreux tournages de films et séries télévisés où il impose le tri, les écocups, et les produits alimentaires bios et responsables. (en savoir plus)

Chiara Molinar
Architecte-urbaniste, sollicitée au quotidien pour rêver la ville de demain et accompagner les changements de notre métropole, Chiara Molinar prône une vision humaniste pour la ville de demain qui, plutôt que de satisfaire les intérêts de quelques-uns, doit permettre à chacun de trouver sa place dans la cité. Une ville qui respecte le vivant dans toutes ses formes, qui prenne en compte l’histoire des lieux et qui redonne une place massive à la nature, condition nécessaire pour assurer la santé et le bien-être de ses habitants face aux changements climatiques. Côtoyer Emmanuelle Pierre Marie lui a permis de constater la cohérence de cette femme politique qui porte avec conviction le projet écologiste. (en savoir plus)

Jérôme Pimont
Jérôme passe sa jeunesse à Gonfreville l’Orcher, une petite ville communiste près du Havre. Il y fait son collège en Zone d’Education Prioritaire. A l’issue du lycée, il entre en Hypokhâgne au Lycée Malherbe de Caen. Il fait ensuite des études de Lettres Modernes, de Philosophie et d’Histoire de l’art.  Il obtiendra son premier poste d’enseignant de Français dans un collège ZEP de l’Oise où il monte avec ses collègues des classes à projet patrimoine. Ensuite, en travaillant au Château de Chantilly et en tant que formateur, il continue à expérimenter de nouvelles manières d’aborder l’art. (en savoir plus  

Séverine Leclercq
Ingénieure généraliste et habitante du 12ème arrondissement depuis une quinzaine d’années, Séverine Leclercq a déjà un beau parcours d’engagement associatif et politique. Pendant son mastère spécialisé en Développement Durable à HEC en 2004-2005, elle mesure la nécessité d'une société civile engagée et d’une impulsion politique en faveur de l'écologie afin de pousser tous les acteurs à changer. Désireuse d’agir pour un modèle de société plus respectueux de l’environnement, elle adhère aux Verts en 2007 et fait partie de la liste écologiste pour les municipales de 2008 dans le 12ème: elle défend alors la limitation de la place de la voiture à Paris, la préservation des espaces naturels, et le projet de rendre les berges de Seine aux piéton.nes ! (en savoir plus)

Tous nos candidat·e·s